Quels sont les critères les plus importants pour comparer des modèles de cigarette électronique ?

L’année 2010 marque l’apparition de la première cigarette électronique en France. Aujourd’hui, après une décennie, on retrouve plusieurs modèles d’e-cigs dans les rayons de vente des magasins spécialisés.

Bien évidemment, chaque modèle possède ses spécificités. Pour choisir une cigarette électronique à utiliser, les consommateurs se laissent souvent tenter par le procédé de la comparaison. Cette étude comparative se focalise sur des critères essentiels.

Dans cet article, nous faisons un point sur les critères primordiaux à considérer pour établir une comparaison objective entre des modèles de cigarette électronique.

La batterie de la cigarette électronique

Le premier critère qui permet de comparer les modèles de cigarettes électroniques est la batterie. Cette dernière est l’accessoire intégré qui produit de l’énergie et alimente la résistance de l’e-cig. Ce dernier se chauffe sous l’action de la vapeur réceptionnée. Les batteries des cigarettes électroniques varient en fonction des modèles (650mAh, 1000mAh, 1600mAh…) et se déclinent sous trois principaux aspects à savoir : l’autonomie, la taille et les fonctionnalités.

L’autonomie de la batterie

L’autonomie de la batterie est une caractéristique essentielle qui permet d’établir un parallèle entre les modèles de cigarettes électroniques. Même s’il est difficile de mettre un chiffre exact sur l’autonomie de la batterie des cigarettes électroniques, toujours est-il que certains modèles durent plus que d’autres. Bien évidemment, l’autonomie des batteries est influencée par la fréquence d’utilisation de l’appareil, la durée des aspirations, la capacité de la batterie et la résistance du clearomiseur.

Si la plupart des batteries peuvent tenir pendant six (6) heures d’utilisation, la batterie de certains modèles de cigarettes électroniques affiche des performances bien en dessous.

Taille et fonctionnalités de la batterie

La taille et les fonctions rattachées à la batterie des cigarettes électroniques sont des critères de comparaison importants. En effet, ces caractéristiques, qui influent sur la performance des e-cigs, varient en fonction des modèles.

Les modèles de cigarettes électroniques présentent généralement deux formats de batterie différents : les batteries sous forme de box et celles présentant la forme d’un cylindre. Ces deux variétés de batteries revêtent des spécificités diverses.

En effet, les batteries cylindriques sont connues pour être simples d’utilisation. Cependant, même si ces batteries sont aisément transportables, il n’en demeure pas moins qu’elles sont limitées en matière de performances et d’options de réglages.

De l’autre côté, les batteries en forme de box ne sont pas faciles à utiliser et à prendre en main. Toutefois, elles sont hautement performantes et offrent de nombreuses options de paramétrages et de personnalisation.

Atomiseur et clearomiseur

L’atomiseur ou le clearomiseur est un critère de comparaison de première classe. Cet accessoire fondamental de la cigarette électronique varie en fonction des modèles ou des marques des appareils à vapoter. En un mot, le clearomiseur est le composant des cigarettes électroniques qui héberge l’e-liquide d’une part, et permet de vaporiser le liquide d’autre part.

Quel que soit le modèle de la cigarette électronique, l’atomiseur est composé des éléments suivants :

  • Embout d’aspiration ;
  • Réservoir ;
  • Tube central ou cheminée ;
  • Résistance ;
  • Base ;

Même si tous les modèles de cigarettes électroniques intègrent tous les composants sus-cités, ils se différencient, néanmoins, l’un de l’autre à travers les points suivants : la capacité du réservoir, la résistance et l’embout d’aspiration.

La capacité du réservoir

La taille du réservoir varie suivant les modèles et les types de cigarettes électroniques. Si certains modèles sont munis d’un réservoir de petite capacité, d’autres modèles comprennent des réservoirs plus conséquents.

Lorsque la capacité du réservoir du clearomiseur est réduite, elle contient peu d’e-liquide, et l’utilisateur devra donc faire l’effort de la remplir assez souvent en fonction du rythme de la vaporisation. A contrario, les atomiseurs de plus grand volume peuvent contenir une grande quantité d’e-liquide. Ainsi, l’utilisateur de l’e-cig n’est plus obligé d’approvisionner régulièrement le réservoir du clearomiseur en e-liquide.

Toutefois, mis à part la capacité de l’atomiseur, le matériau de conception de ce dernier est un critère qui peut s’avérer décisif. Les fabricants utilisent généralement des matériaux comme le pyrex ou verre, le plastique ou l’aluminium.

La résistance

La résistance est le nom qui désigne le fil résistif qui se charge de créer de la chaleur à l’intérieur de la cigarette électronique. Il existe plusieurs typologies de résistances en fonction de chaque modèle de cigarette électronique. La puissance et la performance des résistances en matière de production de vapeur varient en fonction de leurs types.

L’embout d’aspiration

Encore connu sous l’appellation de « drip tip », l’embout d’aspiration est l’orifice ou le tube minuscule qui permet au consommateur d’aspirer la vapeur produite par le clearomiseur. Suivant les modèles de cigarettes électroniques, l’embout d’aspiration est conçu avec l’un des matériaux suivants : plastique, métal, delrin, téflon et résine stabilisée.

Les matériaux de construction entrant dans la fabrication de l’embout d’aspiration présentent des avantages et des inconvénients sur le confort de l’utilisateur. Actuellement, le delrin et le téflon sont très prisés à cause de leur propension à renforcer le confort et l’expérience d’utilisation du consommateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 eCig rating