Mon eliquide a une odeur forte, est-ce normal ? 

La cigarette électronique est utilisée très couramment par plusieurs personnes. Elle permet de remplacer la cigarette conventionnelle afin de limiter les risques liés à l’exposition. Le eliquide est l’élément indispensable pour un vapotage ultime. Mais une forte odeur du eliquide est-elle normale ? 

Manque de liquide dans le réservoir 

Pour comprendre les réactions des composantes de votre cigarette électronique, vous devriez avoir une idée du fonctionnement de cette dernière. En effet, la batterie ou l’accu livre de l’énergie électrique à la résistance de votre cigarette électronique qui ensuite, chauffe le e-liquide contenu dans le clearomiseur. 

Par ailleurs, lorsque la mèche en coton de la résistance à l’intérieur du clearomiseur n’est plus assez imbibée de liquide, une réaction inhabituelle se produit. Votre résistance chauffe et la mèche de coton brûle ce qui va entraîner une odeur forte et désagréable dans la bouche qui est le Dry hit. Donc la première réaction à avoir, c’est de vérifier le niveau de votre e-liquide dans le clearomiseur.

 Il peut arriver que la quantité de e-liquide soit en dessous du niveau minimal favorisant l’entrée de liquide dans votre résistance sans que vous ne le remarquerez. Pour éviter cela, vous devrez avoir le réflexe de vérifier systématiquement si les ouvertures de votre résistance sont bien en contact avec le liquide. 

Une mauvaise utilisation de la cigarette électronique 

Le processus inhérent au vapotage est de loin différent à celui de la cigarette conventionnelle. Si vous vapotez trop vivement et avec rapidité sans aucun laps de temps entre chaque bouffée, vous serez confronté également à une odeur forte de votre e-liquide. En réalité, la mèche de coton de votre résistance n’arriverait pas à s’imbiber de liquide entre chaque aspiration. Ainsi,  elle va s’assécher et brûlera ensuite. 

Il faudrait donc préserver votre résistance et votre clearomiseur en aspirant doucement et sur une longue durée. De plus, vous devez faire preuve de patience lorsque vous venez tout juste de compléter le niveau de e-liquide dans votre clearomiseur. Il est important de laisser du temps à votre résistance afin qu’elle soit bien imbibée du liquide. Il est conseillé d’attendre durant au moins deux minutes. Ceci permet aussi de préserver votre batterie. 

Ensuite, vous devriez aspirer à vide sans enclencher le bouton d’allumage afin de vous assurer que la résistance est bien imprégnée de liquide avant de débuter votre vapotage. Il est essentiel que vous reteniez qu’il est indispensable que la mèche de la résistance soit bien imbibée pour éviter une odeur forte et protéger votre batterie. 

Le taux de propylène glycol et de glycérine végétale 

Ce sont deux composants du e-liquide avec chacun une grande particularité. Le propylène glycol est un liquide peu consistant, peu sucré qui restitue bien les arômes et favorise le hit, c’est-à-dire la contraction de la gorge. La glycérine végétale, quant à elle, est visqueuse, créant énormément de vapeurs et une saveur légère. Mais elle peut favoriser le Dry hit. En effet, si vous remplissez votre cigarette électronique d’un liquide riche en glycérine végétale alors que son matériel est censé recevoir un e-liquide ayant beaucoup de propylène glycol vous risquez de subir un Dry hit. La résistance sera encrassée et vous serez soumis à une vapeur désagréable. 

Consommable endommagé 

La résistance est un consommable qui est soumis régulièrement à de fortes températures. Elle finit  par s’endommager à force d’être quotidiennement chauffée.  Il est conseillé de la remplacer toutes les deux ou trois semaines pour éviter une odeur forte et un goût désagréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 eCig rating